La dualité

Oscillant entre Foi et doute, je ressens en moi, maintenant bien plus qu’avant, une dualité entre la partie pleinement consciente et « acceptante », et la partie attachée à une vision plus terre-à-terre, en proie au doute, manipulé par mon ego, cet aspect de moi ayant une peur panique de s’évanouir, de disparaitre s’il se laissait entrainer totalement dans cette acceptation des choses.

Cette dualité apparaît aussi parfois dans mes propres réflexions sous la forme de pensées que j’attribuerais à mon moi « supérieur » en opposition aux pensées habituelles issues de mon moi de tous les jours. Cet état de dualité de pensées entraine différents états contradictoires, oscillant entre, l’admiration de la justesse, la richesse et la grandeur de ces pensées que j’aime à attribuer à celle du « Maître intérieur », la frustration lorsque me laissant entrainer au jeu des questions-réponses entre mon ego et mon moi supérieur, il arrive que ce dernier s’évapore subitement lorsque l’échange devient trop poussé ou inversement que c’est moi qui « raccroche » sous la pression des évidences dérangeantes assénées par le Maître intérieur, et parfois, surtout au début, la peur d’un effet psychotique dû à l’expérience, heureusement vite oublié grâce à la perception intuitive que l’autre, ce Maître intérieur n’est bien qu’un autre aspect de moi-même, mais libéré des contraintes et des peurs de l’ego et ayant une vision parfaite et juste des choses.

Je sais au fond de moi que c’est dans cet aspect de notre véritable nature divine que nous devrions tous essayer de nous re-connaitre, pour arriver à une espèce de fusion de notre moi humain et de notre moi divin, abolissant ainsi toute forme de dualité. Il me semble manifeste que c’est maintenant l’étape suivante de l’évolution de la conscience.

2539 visiteurs au total 2 visiteur(s) ce jour

1 réflexion sur « La dualité »

  1. Bonjour,
    Quand la dualité disparaît tout devient simple. La cohabitation entre l’ego et le soi est inévitable car nous devons continuer cette vie terrestre bien que la partie extatique et éveillée de notre âme soit terriblement plus intéressante !
    Je le vis très bien et la paix et l’apaisement sont quasiment permanent maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reload Captcha