Avertissement

Concernant la limitation des mots …

Je vais utiliser certain mot comme Dieu, divin, mais j’ai un peu de mal car je ne peux m’empêcher en les utilisant, de penser à la représentation religieuse qui y est assujettie. Ceci est dû au rejet que j’ai eu de la religion par rapport à ce que j’ai perçu comme un conditionnement reçu pendant des années, la religion s’évertuant à nous faire avaler des concepts formatés et relativement limitants, et donc à la peur que ce que j’essaie d’exprimer au travers de ces mots ne soit déformé par cette influence religieuse et de ce fait mal interprété.

Donc pour être clair quand je parle de Dieu c’est pour nommer le « Tout », la « Source » et quand je parle du divin, je parle de la capacité de toutes choses à exprimer un statut divin, c’est-à-dire de ne faire qu’un avec le « Tout ».

J’ai lu dernièrement que ce genre d’expérience était nommé d’une manière générale expérience « psycho-spirituelle », et plus particulièrement dans le cas d’une prise de conscience du « Tout », on parle de « sentiment océanique ». Personnellement, je préfère conserver le mot « Illumination » que je considère comme étant bien plus représentatif de mon vécu.

Il m’a aussi manqué bien des mots pour pouvoir essayer d’expliquer ce que l’on peut ressentir dans ce genre d’expérience. J’ai parfois tourné et retourné mes phrases sans avoir le sentiment de trouver la consonance juste pour exprimer ce que j’avais en tête, frustré par le manque de vocabulaire et avec la crainte de passer à côté de l’essentiel.

Il en va de même pour la structure de ce document que j’ai remaniée plus d’une fois. Elle me paraît toujours aussi décousue, car il est très difficile de retranscrire d’une manière ordonnée et linéaire quelque chose d’aussi multidimensionnel que l’expérience que j’ai vécue ainsi que l’information perçue pendant celle-ci.

1964 visiteurs au total 4 visiteur(s) ce jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reload Captcha